Auchan Orange Vweb

 

C.C.E CONSULTATION    

SUR LES ORIENTATIONS

STRATÉGIQUES DE L'ENTREPRISE,

QUI ONT DECLENCHE  LE PACTE

ET LA SUPPRESSION DE 800 POSTES SOIT

22% DE L’EFFECTIF ENCADREMENT MAGASINS SUR  2 ANS

 

Les 20 et 21/11 a eu lieu un Comité central européen portant notamment  sur

Art. L. 2323-7-1    (L. no 2013-504 du 14 juin 2013, art. 8-III)

Chaque année, le comité d'entreprise est consulté sur les orientations stratégiques de l'entreprise, définies par l'organe chargé de l'administration ou de la surveillance de l'entreprise, et sur leurs conséquences sur l'activité, l'emploi, l'évolution des métiers et des compétences, l'organisation du travail, le recours à la sous-traitance, à l'intérim, à des contrats temporaires et à des stages.

 Le comité émet un avis sur ces orientations et peut proposer des orientations alternatives. Cet avis est transmis à l'organe chargé de l'administration ou de la surveillance de l'entreprise, qui formule une réponse argumentée. Le comité en reçoit communication et peut y répondre.

 

 Position des élus  CFDT (reprise par FO ,CGT)  sur   le dossier des orientations stratégiques de l'entreprise

Les dossiers présentés avec beaucoup de brio font appel à des concepts qui en partie  nous échappent, tout n’est pas  claire pour des élus qui pour la plupart n’ont pas fait d’études  supérieur en école de commerce

Nous avons besoin d’éclairages supplémentaires pour pouvoir appréhender parfaitement cette révolution culturelle et commerciale à Auchan induite par la déclinaison de ces nouveaux concepts.   Cela  est d’autant plus  vrai que le constats et les perspectives sociales sont très  inquiétantes : voir le PACTE  et autres délires  d’industrialisation  ou d’automatisation de  nos  métiers services   qui n’ont d’autres objectif que de  faire des gains de productivité , supprimer des postes  donc des emplois à pourvoir et qui induisent  des dégradations notoires  des  conditions de travail des « survivants »  

 Le législateur a prévu que nous devrions  pouvoir emmètre des propositions alternatives et en état nous ne le pouvons pas !

 Pour toutes ces raisons à ce jour  les élu CFDT ne donneront pas  d’avis et demande dans le  cadre de l’articles  L. 2323-7-1… à  se faire assister par un cabinet d’expertise   

                    

LE BAL  DES FAUX DERCHES   ,,?????:

Cette demande a été retenue par tous les elus du CCE   mais pour certains  pour des raisons peux avouables ? 

Suite de la consultation

  1. Voter le principe de    l’expertise   
  2. Choisir de préférence    un  cabinet spécialisé et compétant      pour ce genre d’exercice   ........  

Ca se corse,  les masques tombent !

NORMAL: le vote majoritaire  du principe de l’expertise  !

ABERRANT: le forcing de la Direction pour imposer son choix  d’expert en niant  le droit des élus indépendant de voter pour  le cabinet de leur choix, un cabinet d'ailleur  préconisé aussi  par la CGC nationale

 DÉTERMINANT : notre opiniâtreté, les vives échanges, qui à grand peine ont pu obtenir  un vote sur le  choix  l’expert, 

 

voix de son maitre

ENFIN ABERRANT MAIS ATTENDU :  Les OS "collaboratrices " ( c…c et CF…c)  de la Direction  qui poussent des cris d’Orfraies dans de grandes déclarations  ou  courriers divers tout en validant pratiquement tous les dossiers !? (voir Auchan voyage) et qui ont effectivement désigné l’expert préconisé par la DRH !!!

 

  Plus aberrant encore: le vote des élus  SEGA CGC  qui jouent contre leur camp,  Cette organisation sensée défendre catégorielement  l’encadrement a donné un blanc sain à une expertise préconisée par la DRH plutôt que son cabinet de prédilection bien  plus compétant pour ce type  d 'exercice

UN LOUPE: Jamais une expertise independante n'a eu  autant de sens.  Le  cabinet  d'expertise   que nous préconisions  aurait été bien plus efficace pour le devenir social des cadres  et des employés