Auchan Orange VwebAvis CFDT sur le programme d’adaptation

des compétences pour la transformation de l’Entreprise

 

Pour la CFDT, nous sommes plutôt satisfait de la qualité de l’expertise menée par le cabinet JLO, et ce malgré les délais légaux impartis et un calendrier serré.

Nous remercions le Cabinet JLO pour le travail fourni.

 

Nous regrettons que le périmètre de 7 magasins n’ait pu être étendu.

 

Aussi, nous denonçons l’attitude des magasins d’Issy Les Moulineaux et surtout de Villars qui n’ont pas contribué au bon déroulement de cette expertise, et ce malgré le choix de la Direction Générale. Nous considérons qu’il y a entrave au fonctionnement de l’Instance CHSCT nationale et demandons des sanctions envers ces directions.

 

Nous dénonçons aussi le choix régalien des salariés  sur certains magasins.

Sur l’expertise PACTE, nous avons énormément d’interrogations.

ü  Contenu des divers postes et fonctions d’Employé commercial,

ü  Différences des périmètres de marché attribués dans les magasins,

ü  Constat que le projet est déjà en marche sur bon nombre de sites malgré que le projet soit en négociation dans diverse instances paritaires,

ü  Pas de structures cible adaptées sur les magasins, d’où beaucoup d’inquiétude sur les choix des Directeurs,

ü  Pas de réelles préparations au changement vis-à-vis des équipes,

ü  Pas d’organigramme cible de structure opérationnelle employés (nombre d’heures allouées)

Il nous parait évident que PACTE  est avant tout un moyen de faire des économies substantielles sur la masse salariale cadre et agent de maitrise dans les magasins. Redonner la main aux employés est une bonne chose et pour l’Entreprise et pour le salarié qui a la possibilité de se valoriser et s’exprimer ^pleinement dans de nouvelles tâches. En revanche, nous sommes inquiets sur les transferts  de compétences et le glissement  des responsabilités sur les futurs employés « COMMERCIAUX ».

 

Le problème de la charge de travail se pose pleinement tant chez les cadres (augmentation des périmètres et nombre de marché) que chez les employés déjà sur des structures plus que tendues (avec à terme, aucune aide des Chefs de Rayon) Nous n’avons aucune vision factuelle des heures allouées dans le cadre de cette transformation. (Seule une éventuelle création de  500 postes.)

 

Nous rejoignons l’ingénieur de la CRAM et la médecine du travail sur les inquiétudes concernant les TMS et les risques psychosociaux. Le PACTE aura une réelle répercussion sur les conditions de travail. A aujourd’hui, rien ne nous permet d’appréhender ces futures difficultés.

 

Nous n’avons actuellement aucune vision concrète des effets et des articulations de chaque niveau hiérarchique ;  nous n’avons pas précisément les objectifs, les missions, la responsabilité de tout à chacun. Nous restons persuadés qu’il faille revaloriser et reconnaître le travail, l’implication de tous. (Cadres et employés)

 

Nous craignons, suite à la lecture de ce rapport que ce projet, tel qu’il est mené, génère énormément de frustration et donc de désengagement de la part des salariés.

 

Au regard de ces éléments ; et de nombreuses interrogations et les conséquences sur les conditions de travail ; le peu de réponses sur la façon de mener ce projet au national  nous émettrons un avis DEFAVORABLE.

 

Dans le cadre du déploiement de ce projet, nous demandons la création d’une cellule nationale CHSCT avec des indicateurs précis :

      Turn over Cadre/région, motif des départs,

      Embauche d’employés en heures travaillées (CDD/CDI, Hommes/ Femmes),

      Absentéismes : maladie, Accident du travail, maladie liés aux TMS et risques psychosociaux,

      Prévoir un accompagnement psychologique,

      Prévoir un plan de formation,

      Enfin retarder l’échéance 2016 qui parait trop courte.