logo AUCH

Positions des élus CFDT  du CCE Auchan

 sur le plan de  modernisation 2014 2016

 

  Voir  http://cfdtauchan.canalblog.com/archives/2014/01/30/29079167.html

          http://www.liberation.fr/economie/2014/01/30/auchan-va-supprimer-300-postes-en-trois-ans_976683

 

Dans ces temps  de cadeaux fiscaux, CICE et autres pactes de responsabilités, la CFDT à Auchan exige que l’annonce  du DG  Vincent Mignot ( voix du  nord 11/03) proclamant la création de 1200 postes supplémentaires,   soit  suivi  d’effets !

Dans le cadre de  l ANI  emploi article 12 nous  demandons aussi  une expertise sur  les risques psychosociaux qui sont une grande preocupation  de ce projet  ( demande rejetée par les autres OS) 

 

1)    Méthode de consultation   à la hussarde  

 Une parodie d’expertise ?

Nous nous insurgeons sur la méthode du pas de charge qui fait que  cette expertise qui nous sert de support de réflexion ne peut produire de réponse  concrète pour étayer notre réflexion, de plus force est de constater que nos somme dans le déni de paritarisme ,  la précipitation imposée a empêché l’expert de collecter les  questions des  élus qui sont les principaux acteur normaux d’une expertise

 

Le contexte de ce rapport, vu les délais impartis, ne fait que relater les préoccupations générales  sans amener de propositions alternatives. Nous voulions des réponses, nous avons des questions ! Ce rapport ne nous amène aucun élément chiffré.  La précipitation et la procédure ne nous permettent pas d’appréhender ce dossier dans toute sa plénitude notamment humaine ( risque  psychosociaux) .

Nous avons l’impression de naviguer à vue, sans vision précise de la méthode des objectifs  fixés et des efforts produits au niveau économique et humain.

Même si nous supputons fortement que cette démarche de Lean management  avait été réfléchie et décidée de longue date, les élus CFDT au CCE désapprouvent la façon dont est menée ce dossier et la réelle « mise sur la touche » des principaux acteurs que sont les élus au CCE. Pour la CFDT, nous sommes dans une réelle parodie d’expertise à la limite de l’entraveet le déni du rôle des élus !

 

Avis des élus CFDT au CCE :

Nous considérons que le projet « redonner la main au collaborateur » peut répondre à une aspiration légitime d’investissement personnel et de reconnaissance professionnelle. Cependant dans cette organisation dite de « lean managment » il faut garantir de façon durable que les heures allouées permettent de remplir la plénitude de la fonction et ceci sans dérive de pointage. Garantir le  choix de chaque salarié d’adhérer ou non au projet, garantir un haut niveau de formation pour les employés qui s’engagent dans la démarche et surtout garantir une réelle possibilité d’évolution professionnelle durable, reconnue par un niveau de classification supérieur. Pour notre organisation, il est important de préserver un certain niveau d’encadrement dans nos magasins afin de répondre aux besoins organisationnels des différents marchés.

L’obsession des gains de productivité ne  doit pas être une réponse systématique à l’optimisation et à la modernisation de l’organisation de l’entreprise.    

Aller trop vite, aller trop fort pourrait déstabiliser  l’entreprise et provoquer une réelle souffrance psychologique des équipes notamment  L’encadrement.

Pour la CFDT, La réponse de l’automatisation à outrance en caisse  (voir Roissy) est en complète contradiction avec le  discount responsable, le service à l’habitant et la préservation de nos emplois.

Dans ces temps  de cadeaux fiscaux CICE et autre pacte de compétitivité , la CFDT à Auchan  exige que  l’annonce de la DG  Vincent Mignot  proclamant la création de 1200 postes supplémentaires, ( emplois) dont 500 hyper France   soit réellement  suivi  d’effets

 La dernière annonces de ce type en 2012  ( +3200 postes pour fin 2014  )  Voir http://www.lavoixdunord.fr/economie/auchan-annonce-la-creation-de-1-600-postes-d-ici-2014-ia0b0n363248     etait complètement erronée,  à  ce  jour  c’est  1400 postes  qui manquent au  bilan social

 

Nous exigerons  un suivi des cas de création de postes, localement et nationalement.

Economiquement, nous considérons que le groupe (+17% de résultat net) doit renvoyer la balle à Auchan France afin de diminuer l’exigence économique et rendre le projet plus humain.

Vu le contexte et la précipitation de l’expertise menée sur le projet, les élus CFDT au CCE demandent dans le cadre de l'ANI emploi une expertise CHSCT  sur les risques  psychosociaux avant d’émettre un avis

     L’avis des élus   sera rendu ou pas  lors du prochain CCE du  25/03

 

http://spoliationsmicdauchan.hautetfort.com/