logo_auchan_cfdt_webqui bornent les salaires, les conditions de travail et les vies personnelles
Travailler plus pour gagner plus…. Ils oublient de se l’appliquer

En 2007 Selon l'ECGI, avec 1,85 million d'euros les grands patrons français bénéficieraient du salaire annuel moyen le plus élevé,…Selon l'hebdomadaire boursier, le salaire des patrons du CAC 40 était, en moyenne, de 2,07 millions d'euros en 2002, en progression annuelle de 15%.

Selon «Le Monde», le salaire du président de la République a augmenté de 172%, et non de 140%

Alors devoir travailler plus, pour gagner sa vie dignement…. de qui se fout-on ?

Le gouvernement balaye les 35H et ses acquis sociaux
En abusant vos syndicats c’est vous qu’il méprise :

Xavier Bertrand ministre du travail détourne le texte de la position commune CGT-CFDT qui devait  permettre dans certains cas très cadrés de renégocier les quotas d’heures supplémentaires.

Dans sa nouvelle loi le gouvernement réduit la négociation à 2 règles qui se répètent:


1) 
Le patron a toujours raison : En cas d’échec de négociation c’est l’employeur qui défini seul les règles :


·       
Article1: Le patron a toujours raison
·        Article2: quand il a tort se reporter a l’article1

   Chaque entreprise fait sa tambouille :

  • Des accords locaux qui priment sur des accords nationaux

  • Si pas d'accord c’est l’employeur qui décide seul

o Vos  repos compensateurs s‘évaporent

§        L inspection du travail n a plus de pouvoir

§        Au delà de la 41 heure plus de compensations

§  Les heures supplémentaires ne sont plus payées mais remplacées par des récupérations diverses

2) le pot de terre contre le pot de fer ou le gré a gré : la négociation se fait directement avec le salarié et court-circuite les accords sécurisés par vos syndicats

·        Comme pour les cadres mais sans leurs salaires, les employeurs peuvent vous faire travailler en forfait jour (actuellement vous êtes en forfait heures)

o       plus de limite d’horaire

o       un forfait jour qui passe de 218 jours à  300 jours ou plus si l’employeur le décide (voir article 1)

o       Plus de limite de repos pour les forfaits jours

o   Plus de limite à 48H max par semaine


Pour empêcher cette catastrophe qui donnera tous les pouvoirs aux employeurs en vous dégradant la vie

    Le 17/06 débrayez et manifestez avec la CGT et la CFDT